mercredi 20 juin 2012

Mais il n'y a pas que les éditeurs...

Ben non, il n'y a pas que les éditeurs qui aiment le soir s'endormir en comptant les euros gagnés dans la journée, il y a aussi parfois nos chères professions de santé...

Prenons l'exemple de Jean, qui va tous les jours à la maison de retraiteà 8 kms du cabinet:

Bonjour mamie, allez on va faire un p'tit tour dans le couloir, alors papy, vous ne voulez pas marcher aujourd'hui? Bon tant pis, vous n'avez pas le journal?

Résultat: une heure passée, 10 papys mamies visités, 8 fois 15 metres à pied parcourus, 10 pages de journal lues, 160 kms facturés à la sécu, environ 200 euros gagnés, elle est pas belle la vie en maison de retraite?
Enregistrer un commentaire