mardi 29 janvier 2013

Nouvel article dans La Dépêche

Rodez et sa région Actu | Sports | Loisirs

Publié le 28/01/2013 08:29
Ajouter un commentaire

Rodez. Quand le kiné dresse les portraits de ses patients

édition

Vincent Arin Stocchetti, alias Xavier Rostani, présente son dernier livre et ses futurs projets./Photo DDM - Tous droits réservés. Copie interdite.
Vincent Arin Stocchetti, alias Xavier Rostani, présente son dernier livre et ses futurs projets./Photo DDM ()
Vincent Arin Stocchetti, alias Xavier Rostani, présente son dernier livre et ses futurs projets./Photo DDM
Vincent Arin Stocchetti, alias Xavier Rostani, exerce les professions de kinésithérapeute et ostéopathe. Originaire de Paris, il décide de s'installer en région Midi-Pyrénées en 1990, «pour échapper au stress et prendre du recul», avoue-t-il, ainsi que pour s'adapter à son contexte familial. Quand on lui demande pourquoi avoir choisi la médecine, il répond naturellement vouloir «être en contact avec les gens et apporter quelque chose aux autres», car pour lui ce contact est le plus important dans les métiers de soin. En plus de la kinésithérapie, il décide de se lancer dans la carrière d'ostéopathe qu'il juge «plus humaine» et d'une «meilleure efficacité». Il ajoute également le fait de pouvoir écouter et prendre plus de temps avec chacun de ses patients, d'exercer en «profondeur».
Il souhaite ensuite développer son projet d'écriture à travers plusieurs ouvrages. Poussé par son professeur de médecine ; «tu es meilleur en lettre qu'en ostéo», lancé avec ironie et suite à une interview avec une journaliste, il décide alors de sauter le pas. Cette journaliste lui proposera son aide pour la rédaction de son premier livre et lui apprendra les bases de l'écriture en «seulement deux heures». Puis, ne trouvant pas de maison d'édition pour publier son ouvrage, il décide alors de créer sa propre marque d'éditeur, Je Publie. Après avoir édité un livre consacré uniquement aux domaines d'application médicale, «Kiné ou ostéo, qui consulter ?», il aborde le côté psycho-social et humain de ses patients.
Dans son recueil de nouvelles paru en décembre : il brosse le portrait de ses «Sacrés patients» aux éditions Je Publie. Il qualifie son œuvre comme étant plus littéraire que médicale car celle-ci expose 14 portraits présentant des témoignages de la réalité de son travail de manière détournée et humoristique.
Aussi, sortira en février 2013 un troisième ouvrage, «Soulagez vous-même vos petites douleurs articulaires», expliquant les méthodes d'autosoins.

A lire aussi

«Kiné ou ostéo, qui consulter ?», ostéopathie conseil, parution en mai 2012 et disponible au prix éditeur de 12€.
«Sacrés patients», ostéopathie conseil, parution en décembre 2012 et disponible au prix éditeur de 13,20€.
«Soulagez vous-même vos petites douleurs articulaires» paraîtra lors du premier trimestre 2013 aux éditions Grancher.
L. R.
Enregistrer un commentaire