dimanche 12 janvier 2014

Bénédicte 28 ans et demi


                                                                    Bénédicte 28ans et demi
 
Extrait d'un ouvrage à paraître en 2014 "Portraits de patients"

 

 

-Allo Mr Arin ? Je vous appelle pour ma fille Bénédicte, j’aurais voulu vous l’amener car elle souffre  du dos depuis plusieurs années, on m’a dit que vous pourriez la soigner…

-Oui, je veux bien essayer de la soulager, quel âge a-t-elle votre fille ?

-28 ans !

- Ah mais elle est grande, peut-être pourrait-elle venir toute seule ?

- Non, non ma fille n’a pas le permis de conduire, et puis elle ne sort jamais seule, on ne sait jamais vous comprenez !

Je ne comprenais pas vraiment mais choisissait de répondre tout de même :

-J’ai une place jeudi à 9h, ça vous irait ?

-C’est que à 9h, elle n’est pas encore levée, vers 11h ce n’est pas possible ?

-A 11h le jeudi suivant si vous voulez !

-C’est très bien, je vous remercie beaucoup, vous me promettez de ne pas lui faire mal, on m’a dit que vous étiez doux, vous savez ma fille est très sensible !
Suite à lire dans l'ouvrage

DAMIEN, plexus brachial en moto,


                                                        DAMIEN le motard
 
 
Extrait d'un ouvrage à paraître en 2014 "Portraits de patients"

 

 

J’ai rencontré Damien au tout début de ma carrière de kiné, alors que j’étais stagiaire dans un centre de rééducation en région parisienne.

Damien venait d’avoir un sérieux accident de moto, avec lésion grave du plexus brachial, c’est ainsi que l’on nomme l’ensemble de nerfs assurant la motricité de l’épaule et du bras.

Officiellement, il avait été placé au centre  pour effectuer la rééducation de son bras, mais en réalité, nous savions que le pronostic de récupération motrice de son bras était  réservé, et  il était plutôt là pour s’adapter peu à peu à sa nouvelle vie, avec un seul bras valide.

J’entre dans la chambre :

-Bonjour Damien, moi c’est Vincent, je serais ton kiné durant ton séjour au centre 

  Tu peux t’allonger sur ton lit, s’il te plait, je vais faire quelques tests sur ton bras 

Je prends délicatement le bras blessé de Damien, et commence à évaluer les amplitudes articulaires, ainsi que les mouvements douloureux, le cas échéant.

-Je vais mesurer les mouvements de flexion extension et abduction de l’épaule, si tu as mal tu me le dis et dans ce cas j’arrête le mouvement 

Damien est en confiance, il participe du mieux possible à la séance, et préfère serrer un peu les dents quand ça fait un peu mal, plutôt que de me signaler la douleur.

Je sens qu’il s’applique du mieux possible pour se détendre, je comprends déjà qu’il accordera beaucoup d’importance à sa rééducation.

A suivre dans l'ouvrage à paraître...